This site will look much better in a browser that supports web standards, but it is accessible to any browser or Internet device.


ALAD - Agence Luxembourgeoise Anti Dopage





Communiqué (14.03.2014)

Cas de dopage à la FLTri

Dans le cadre d’une coopération étroite avec les services de la douane, l’Agence Luxembourgeoise Antidopage (ALAD) a été informée de l’interception d’un colis contenant 5 ampoules de Testosteron depo250ml , commandées par internet par le sportif Aimé Klenne, licencié auprès de la FLTri. La substance se trouve sur la liste des interdictions  de l’Agence Mondiale Antidopage, section-S1 agents anabolisants, substances interdites en et hors compétition.

Les faits susvisés étant susceptibles de constituer une violation des règles antidopage au titre des articles 4.2  (tentative d’usage d’une substance dopante) et 4.6 (possession hors compétition d’une substance interdite) du Code de l’ALAD, celle-ci, par lettre du 2 janvier 2014, a saisi le Conseil de Discipline contre le Dopage (CDD) pour connaître et décider de la violation alléguée des deux règles antidopage commise par le sportif Klenne.

A l’audience fixée au   3 février 2014, Monsieur Klenne n’a pas contesté la matérialité des faits lui reprochés.

En déclarant régulière la procédure et sur base du constat que la violation des articles 4.2 et 4.6 du Code de l’ALAD était établie (la commande par internet d’une substance dopante est assimilée à la possession d’une substance dopante d’après la définition du terme « possession » donnée par le Code)  et qu’il n’existait pas de circonstances atténuantes, le CDD a prononcé contre Monsieur Klenne la sanction d’une suspension de deux (2) ans prenant cours à la date du 17 février 2014

La décision du CDD du 17 février 2014, n’a pas fait l’objet  d’un appel.

Luxembourg, le 14 mars 2014.
Communiqué par l’Agence Luxembourgeoise Antidopage (ALAD)

  • Print Page